- Page 2

  • 2014-10-24-KAIN - JE COURS POUR MA FORME

     

    2014-10-24-KAIN – UN ÉVENEMENT SPORTIF DE GRANDE ENVERGURE CE 24 OCTOBRE

                                                    

    2014-10-24-KAIN - FEDERATION LIBRE DE L'ENSEIGNEMENT LIBRE.jpg

      

       

    Cette année, pour les 20 ans du « Je cours pour Ma forme », l’objectif visé est d’atteindre les 20.000 participants ! Le but du jogging est de donner le goût du sport aux jeunes à travers une épreuve où toute la classe participe.

    Le vendredi 24 octobre 2014, les élèves des écoles libres du Tournaisis se présenteront sur les terrains de la Montkainoise. Comme les années précédentes, Alain Mol, professeur à la Sainte-Union de Kain et les professeurs d’éducation physique des écoles participantes prendront  en charge cette organisation.

    Y participeront les élèves de l’enseignement primaire et du 1er degré secondaire. Un droit d’affiliation de 1 € par élève est demandé.

    Il va de soi que tous les participants recevront une récompense.

     

    Organisation : Pour l’AFFSS, Association des fédérations francophones du sport scolaire, asbl, le secrétariat d’organisation : FRSEL Hainaut (Fédération sportive de l’Enseignement Libre).

    Contact :  Directeur : Bouillez Pierre – Rue de Tournai, 59 à 7900 Leuze

     Gsm : 0476/90.21.33 – E-mail : hainaut@frsel.be

     

  • 2014-1107-PECQ- OLIVIER DEVOS EXPOSE

    2014-11-07-PECQ - Exposition Cartes postales d’hier…photos d’aujourd’hui

     Du vendredi 7 novembre au samedi 22 novembre inclus, Olivier Devos que chacun connaît pour sa chronique Pecq info, vous invite à venir voir son exposition à la bibliothèque de Pecq. Une expo qui devrait combler tous ceux qui, de près ou de loin, ou collectionnent ou adorent prendre des photos.

     Entrée libre

  • 2014-10-15-OBIGIES – REMISE DES CERTIFICATS DE LA CROIX-ROUGE AUX ELEVES DE L’ECOLE COMMUNALE

    2014-10-15-OBIGIES – LES ENFANTS ONT APPRIS A SAUVER DES VIES

     

    DSC_2402.JPG

     

    Ce mercredi 15 octobre, une cérémonie avait été mise au point par l'équipe enseignante et le délégué de la Vroix-Rouge afin de remettre aux enfants leur brevet obtenu après toute une série de cours

     

    Remplaçant le directeur souffrant, Thierry Colin nous a tenus au courant de l’apprentissage des gestes qui sauvent par les élèves de 6ème primaire : «Depuis l’année dernière, nous avons lancé  le secours des benjamins au niveau de l’école pour apprendre aux enfants à pratiquer les premiers soins, ce qui était un des objectifs du cours. Actuellement, l’on est parti dans cet objectif qui mènera chaque année les 6èmes primaire à être au courant des gestes à pratiquer à la suite de problèmes de santé nécessitant une intervention rapide.  Cette année, ils ont suivi les explications durant 6 fois 2h le vendredi matin durant les heures de cours. Il faut signaler que tous les enfants ont bien participé et tout s’est déroulé correctement. Tous ont réussi leur « examen » et ont reçu un petit diplôme attestant qu’ils sont capables d’intervenir efficacement lors des cas nécessitant les premiers soins à donner ».

     

    Marie-Pascale Dethier-Jooris, professeur de religion, présenta Serge Droginiart, président local de la Croix-Rouge, lequel a remis les brevets aux bénéficiaires après leur avoir décortiqué les activités de la Croix-Rouge. C’est depuis 2005 qu’il est au service de cet organisme. Au départ, il y est entré comme président de la section locale d’Estaimpuis. Une fusion eut ensuite lieu avec Pecq, Celles et Mont-de-l’Enclus en « Maison Croix-Rouge » du Val de l’Escaut pour laquelle Serge fut appelé à la présidence.

    Aurélien Pierre, échevin de l’enseignement, tint à le féliciter de sa présence au sein de la Croix-Rouge et de son dévouement ainsi que de celui de l’équipe d’Obigies : « On est toujours bien accueilli lorsque nous allons à votre maison de la Croix-Rouge à Leers-Nord. Je tiens à vous dire que l’année dernière l’on était venu à « Place aux enfants » qui va se passer ici samedi. Treize enfants s’étaient inscrits pour y aller parce qu’ils ont le choix des différents métiers. Cette fois, ils sont 21 ». S’adressant ensuite aux enfants, il les assura qu’ils seront les porte-parole auprès de leurs parents qui, souvent, ignorent ce qu’est vraiment la Croix-Rouge. Pour ce faire, chacun reçut un petit cahier explicatif en sus de leur carte, laquelle prouve le suivi des cours ad hoc.