• Infecté par le Covid-19? Ce qu’il faut faire et ne pas faire à la maison

    Ce qu’il ne faut pas faire

    Il faut veiller à éviter tout contact physique et donc ne pas se précipiter vers le malade et l’enlacer, sans masque. Le malade ne doit pas toucher les poignées de porte, que tout autre membre du foyer touchera aussi. Toute sortie, et donc rupture de la quarantaine, est à éviter. Interdiction formelle d’emmener les enfants à l’école par exemple.

    Un jeu de société tous ensemble en soirée? C’est proscrit. Y compris le partage des repas. Le malade et une personne non infectée du foyer ne peuvent se retrouver en même temps dans la salle de bains.

    Faire chambre commune la nuit avec sa femme? C’est à oublier le temps de la quarantaine.

    Ce qu’il faut faire

    Porter un masque et rester à distance quand le malade revient. Fermer la porte derrière lui. Une fois à la maison, la personne positive s’isole dans une chambre… Et elle y reste un maximum, y compris pour prendre ses repas. Tout objet touché par le malade est à laver à part. Il faut également veiller à désinfecter le plateau-repas, le plan de travail qui a été en contact, etc.

    Pour l’hygiène, le malade doit être seul quand il fait usage de la salle de bains et des sanitaires. Il veille à isoler son linge sale et à désinfecter tout ce qu’il a pu toucher avant de quitter les lieux (lavabo, WC, poignée de porte).

    Et la nuit? Il dort seul. Car le virus, lui, ne dort jamais.

  • A LA UNE DE CE MARDI 24.11

    high_d-20201123-GK1410.jpg

  • Un collecteur blessé par des bocaux brisés déposés dans un sac-poubelle


    Le verre n’a pas sa place dans le sac-poubelle : non seulement il peut être recyclé, lorsqu’il est déposé dans une bulle à verre ou au recyparc, mais en outre jeter ce type de déchet dans un sac-poubelle entraîne des risques sérieux pour les collecteurs qui les ramassent. Un chargeur en a à nouveau fait les frais, jeudi dernier à Péruwelz. Des bocaux en verre brisés avaient été déposés dans un sac-poubelle et le malheureux a été sérieusement blessé, lors du ramassage, les débris lui causant une coupure au niveau du mollet. Il a dû être emmené à l’hôpital où il a subi cinq points de suture…
    Ce type d’accident s’avère malheureusement fréquent. Ipalle rappelle qu’il est défendu de jeter du verre ou tout autre produit dangereux (batteries, liquides  corrosifs…) dans les sacs-poubelles et que le non-respect de cette interdiction fait l’objet de poursuites. Les sacs-poubelle ne peuvent ainsi pas contenir d’objets tranchants sans une protection : ils doivent être emballés afin d’éviter les incidents (morceaux de verre, morceaux métalliques, les couvercles de boîtes de conserve placés dans leur boîte, etc.). Attention : les seringues doivent être apportées au recyparc dans un bocal fermé. Rappelons que les assiettes en faïence sont aussi collectées dans les recyparcs (inertes), tout comme les boîtes de conserve (PMC), le verre, les métaux...
    Ipalle sollicite la vigilance des citoyens et demande de veiller au respect de ces consignes pour la sécurité des travailleurs qui exercent ce métier difficile et qui rendent à la population le précieux service qu’est le ramassage des poubelles.