Tournai - Page 3

  • Décisions quant aux problèmes posés par la Braderie 2017

    Braderie de Ty décision 2017.jpg

    Ludivine Dedonder, échevine des manifestions commerciales, communique

     

    Ludivine 11- braderie.jpg

    Faisant suite aux problèmes survenus lors de la braderie organisée par l’association générale des commerçants, une réunion s’est tenue mardi, à la demande de la ville, invitant Tournai Commerces à se justifier quant aux manquements survenus lors de cet événement, qu’il s’agisse de « l’oubli » de trois rues commerçantes majeures dans le quartier Saint-Jacques mais aussi du total manque d’informations et de transparence envers la ville, les services de police et de secours, mettant à mal tant l’organisation que la sécurité des usagers. Comme tout autre organisateur d’événements (Carnaval, les Gens d’Ere, l’Accordéon moi j’aime, …), Tournai Commerces doit remplir des obligations.

    Les courriers et nombreux échanges de mails attestent de l’absence totale de responsabilité dans le chef de la ville et des services de police.

    Mardi, force a été de constater que la ville, propriétaire de l’espace public et garant de la sécurité, ne peut plus accepter de confier l’organisation de la braderie à Tournai Commerces représentée par son président Monsieur Jean-Claude Bernard. Aucune garantie ne nous a été donnée quant au fait que de tels manquements ne se produiront plus à l’avenir, aucune collaboration ne semble non plus envisageable. Aucune réponse satisfaisante ne nous a par ailleurs été donnée quant au mode de perception et à la destination des bénéfices engendrés par Tournai Commerces lors de la braderie.

    L’ensemble de ces éléments n’est pas de nature à nous rassurer et ne témoignent absolument pas d’un professionnalisme que les commerçants et tournaisiens sont en droit d’attendre pour leur braderie.

    Aujourd’hui, la confiance est rompue avec Tournai Commerces et son président. Le collège a décidé ce matin, à l’unanimité, de ne plus confier l’occupation du domaine public pour la braderie à Tournai commerces. Toutefois, la ville laisse encore à l’association des commerçants jusqu’au 15 octobre la possibilité de reconnaître ses manquements et de nous donner des garanties :

    • une équipe organisationnelle plus sérieuse,
    • l’engagement de consulter tous les commerçants,
    • l’engagement de transmettre dans le délai de rigueur la demande d’autorisation, la liste des ambulants, le plan détaillé des rues incluses dans le périmètre de la braderie,
    • la tenue de réunions de sécurité,
    • la répartition équitable entre les différents quartiers des bénéfices générés par la braderie.

    Si ces garanties nous parviennent pour le 15 octobre, la ville s’engage à réétudier la question. Passé ce délai, la ville reprendra à sa charge l’organisation complète de la braderie 2018.

     

  • Barry - Un logement insalubre

     

    Barry logement insalubre_Page_1.jpg

    Barry page22_Page_2 copie.jpg

    Barry page 2_Page_3.jpg

  • LA PENSEE DU JOUR

    Tu seras aimé le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l'autre s'en serve pour affirmer sa force.