- Page 4

  • Une lettre aux ancien(ne)s de la Sainte-Union de Kain

     

    Le comité organisateur et l'équipe Euroweek font appel à vous.

     

    SUK logo-euroweek-bleu1.jpg

    Chères Anciennes, chers Anciens, chers et chères collègues

     

    Grand événement à la Sainte-Union de Kain ! Comme vous le savez sans doute déjà par vos mails et via les réseaux sociaux, notre école organise pour la deuxième fois l’Euroweek. En 1992, le défi était d’envergure, car le concept était neuf (il reste d’ailleurs à ce jour inédit). Cette fois, le challenge est de recevoir et d’héberger quelque 270 personnes, dont 230 jeunes de 16/17 ans.

    Vous comprendrez donc que notre soirée des Anciens, qui aura lieu le vendredi 16 mars à 19 h, si elle garde avant tout comme objectif de vous rassembler autour de délicieuses mises en bouche pour évoquer de vieux souvenirs, mettra l’accent sur ce formidable projet.

     

    Déjà, l’équipe éducative et les élèves ont mis sur pied une brocante et une course en nocturne, qui ont drainé un généreux public. D’autres actions sont prévues, notamment, le 4 mars, une foire agricole avec éclairage européen et la mise en évidence du thème phare de notre Euroweek, le développement durable. Nos portes ouvertes seront elles aussi axées sur l’UE. En interne, le fondamental comme le secondaire s’investissent dans ce programme pour faire prendre conscience aux enfants et aux jeunes de leur citoyenneté européenne et les conduire vers plus de tolérance et d’ouverture.

     

    Anciens de l’Euroweek ou pas, nous avons besoin de votre aide ! Néanmoins, ceux et celles qui ont participé à cette belle aventure sont encore plus à même de comprendre que toute aide sera précieuse. Dès lors, nous espérons que certains d’entre vous pourront héberger un ou plusieurs Européens. Sachez également que les bénéfices de la soirée contribueront bien sûr à financer notre projet. Si déjà vous pensez pouvoir accueillir un jeune, voici le lien où vous trouverez les renseignements concernant cette Euroweek (du 3 au 10 octobre 2018) et où vous pourrez vous inscrire : http://goo.gl/jveoB1.

     

    Pour que la soirée soit d’autant plus festive, n’hésitez pas à contacter vos anciens camarades de classe et à apporter vos vieilles photos !

     

    Petite considération pratique : même si le cocktail et les mises en bouche vous sont offerts, pourriez-vous nous signaler votre présence, soit via Facebook, soit par mail (soyezdo@gmail.com), soit en téléphonant à l’école pour le 9 mars afin que nous puissions estimer au mieux les quantités ?

    En espérant vous accueillir en grand nombre le vendredi 16 mars 2018 dans la véranda de l’école, pour vivre ensemble un moment privilégié, nous vous prions de croire, chères Anciennes, chers Anciens en l’expression de nos sentiments les meilleurs.

     

    Le comité organisateur de la soirée des Anciens et l’équipe Euroweek

     

  • Caroline Jesson vous rappelle...

    Gospel.jpg

    Répétition pour le concert gospel de ce dimanche 4 février "Tournai Jazz Festival" dans le Maroc miroir sur la Grand-Place de Tournai. Entrée libre !

     

    100 CHORISTES ACCOMPAGNÉS DE MUSICIENS PROFESSIONNELS

    Si à Tournai, on connaît plutôt le directeur du Conservatoire, Michel JAKOBIEC, en tant que chanteur et chef de chœur, on connaît moins son passé athois de pianiste au sein de formations de rock et de variétés. Très tôt attiré par le jazz, il ne cessera pourtant d’en jouer pour son plus grand plaisir.  Pas étonnant dès lors que, pour cette carte blanche offerte au Conservatoire par le Tournai Jazz Festival, il ait eu envie de proposer une formation inédite autour du chant, de la variété, du jazz et du gospel.  Sur scène et sous sa baguette, une centaine de choristes parmi lesquels l’Ensemble vocal du Conservatoire, des chœurs d’adultes du cours de chant d’ensemble et, dans un souci de sensibilisation des plus jeunes à ce style de musique, un chœur d’enfants issus des classes de formation musicale de l’établissement. Les choristes seront accompagnés d’excellents musiciens professionnels de notre cru wallon picard et professeurs du Conservatoire : Antoine Gueuning (guitare basse), Stéphane LETOT (percussion), Philippe DE SMET (piano), Jean-Marie CARLIER (orgue) et Eric VANOVERBERGHE (trompette). Le programme, ponctué d’interventions de solistes, mais aussi de petits morceaux empreints de fraîcheur par la voix des jeunes enfants, se veut diversifié – oscillant de la variété au jazz en passant par le gospel – exigeant et cependant accessible.

    Une musique inspirée, capable d’évoquer les sentiments les plus profonds de l’âme par la voix, le rythme et la musique ;  un concert festif tout en émotions…

     

     

  • À méditer pour les parents et grands-parents qui ont charge d’enfants !

     

    À l’heure où l’on parle en permanence de violences et d’enlèvements, Sandra est une maman qui a eu une idée de génie…


    Un jour alors qu'elle sort de l'’école Mélodie ne voit pas sa maman.
    Elle cherche un peu partout du regard mais personne de sa connaissance n'est présent.
     
    C'est alors qu'’un homme jeune et bien habillé s'’avance vers elle et lui dit : – « ta maman est en retard elle a eu un empêchement de dernière minute et ne peut venir te chercher « .
    Mélodie regarde l'’homme d’un air interrogateur. Elle lui demande "le mot de passe"
    L'’homme rigole et lui dit mais c'’est quoi cette histoire de mot de passe. Allez viens!!
    Mélodie se sauve alors en courant et rentre à toute vitesse dans l'’école en hurlant au secours. Affolé l'homme qui ne comprend pas la situation se sauve à son tour. La directrice de l’'école venue au secours de Mélodie lui demande de raconter son histoire : Mélodie dit alors:  maman m’'a donné un mot de passe. Elle m'’a dit que si quelqu'un me demande de venir avec lui et ce, même si je le connais mais qu'’il n’a pas ce mot de passe, il faut que je m'enfuie en courant. Et c’est ce que j'’ai fait . 
    Sandra lui a certainement sauvé la vie. 

     Elle racontera avoir eu cette idée en entendant qu'une fillette avait été enlevée. En voulant regarder plus précisément cette info elle a du taper le mot de passe de son ordinateur et l'idée a germé dans sa tête.

    Elle a donc donné un mot de passe à sa fille en lui expliquant que si elle avait un empêchement elle donnerait ce mot de passe à la personne qui viendrait la chercher à l’école ou au sport. Elle lui a également rappelé de ne pas parler à des inconnus, raison pour laquelle la fillette a juste demandé le mot de passe!! Elle lui a également dit de crier au secours et de se diriger vers des personnes de connaissances ou dans un magasin.
    Sandra ne pensait pas que sa fille aurait à mettre ce « code » en pratique. mais elle est très heureuse et fière de sa fille. Si toutes les mamans du monde faisaient la même chose il y aurait peut-être moins de disparition d'’enfants.
     
    Faites circuler car on ne sait jamais. Si cela peut sauver ne serait-ce qu'un enfant c'est déjà ça. Mais nous espérons qu'il en sauvera beaucoup.
     
    Parents, grand-parents, famille, amis parlez-en autour de vous.
     
    Merci pour les enfants