Martine nous est revenue...

 

Martine afffiche copie 3.jpg

Oui Martine a fait sa réapparition mais elle a choisi cette fois de visiter Tournai. Elle a nécessité un travail de plus de deux années , une alliance entre Jacky Legge (l’auteur des textes) et Ludivine Dedonder aidés par Benoit Dochy et Pierre Callens.

DSC_5199 copie.jpg

Déjà, elle a visité Bruxelles et aujourd’hui, c’est notre cité qu’elle a voulu faire connaître tout en la visitant elle-même. La petite, comme on le sait,  est le produit d’une collaboration entre Marcel Marlier, Gilbert Delahaye et les éditions Casterman.

 

Pour réaliser un tel volume, il fallait trouver des partenaires bien entendu. Casterman est partenaire évidemment, « Tourisme et Culture » dont l’objectif est de promouvoir le patrimoine tournaisien, le « sac aventures jeunes » de plus en plus connu

Le style choisi (produit aussi en néerlandais) est accessible à tous, tant aux parents, aux grands-parents qu’aux enfants, le livre étant agrémenté d’un circuit en centre-ville qui compte des merveilles que, souvent, l’on ignore. Quatre mille ouvrages ont été édités, soit 3000 en français et 1000 dans notre seconde langue nationale. Pas moins de 23 sites tournaisiens sont cités et illustrés dans cet ouvrage qui est à la fois un ouvrage de vulgarisation mais aussi une base scientifique. L’achitecture est fort présente avec le nom des architectes. Le livre est un peu une grosse synthèse de ce qui se passe en ville et dans les villages de Tournai

On peut acquérir « Martine visite Tournai » au prix de 12,95 € à l’Office du Tourisme, dans (bientôt) toutes les librairies de Tournai, dans les musées comme celui d’histoire naturelle, des Beaux-arts et Folklore.

La naissance d’un volume d’une valeur inestimable

DSC_5192 copie.jpg

C’est à la suite de deux expositions réalisées à la Maison de la Culture et qui avaient trait à Marcel Marlier que Jacky Legge, après avoir été emballé par « Martine visite  Bruxelles », s’est senti l’âme d’un Tournaisien «Je me suis dit d’office que ce serait bien d’envisager un tel ouvrage mais par rapport à Tournai puisque dans les albums de Tournai on a énormément de références à Tournai, Mouscron, Antoing et donc, effectivement j’en ai parlé à Ludivine ainsi qu’à Tarik Bouziane qui ont trouvé vraiment géniale. Ce fut réellement avec plaisir de travailler avec « Tourisme et Culture ». Plusieurs membres se sont proposés pour la relecture : Pierre Callens, Jeanne-Marie-Vanderwinkel et d’autres. C’est un ouvrage que je crois vraiment fait et pensé pour qu’il soit surtout lu par les enfants  en compagnie des parents et des grands-parents. Pas moins de 23 sites tournaisiens ont été cités et illustrés "

Jacky devait remercier Benoit qui a apporté sa patte de photographe. « Une des difficultés rencontrées, raconte Benoit,  c’était le fait qu’il a fallu se retrouver dans les conditions qui étaient adéquates par rapport à l’image qui était souhaitée. « Plusieurs centaines d’images ont été prises dans les différents lieux ». Benoit assure que ce fut agréable de travailler en collaboration sur la valorisation de Tournai. Le fait qu’il avait eu à plusieurs reprises rencontré Marcel Marlier et son fils Jean-Louis a augmenté son désir de participer à la demande de Jacky.

On remarquera que l’on reconnaît dans le livre pas mal de dessins de Marcel Marlier.

Notons en passant qu’au Musée du Folklore et des Imaginaires toute une section  est consacrée depuis la semaine passée  à Marcel Marlier et à Gilbert Delhaye et Martine

 

Souvenir

Marcel Marlier et Gilbert copie.jpg

Le 24 mars

« Une journée qui devrait être incontournable, comme l’assure Ludivine, comme on n’a jamais eu à Tournai ! »

De 14h à 17h, à l’Office du Tourisme, toute une série d’activités seront organisées : « L’idée, insiste-t-elle, c’est vraiment de placer cette après-midi sous le signe du retour en enfance, de la poésie et des liens intergénérationnels ». Décors et personnages déguisés à la façon Martine, séances de dédicaces avec Jacky et Benoit pour eux qui achèteront le livre sur place.

Yannik Dorpe fera un graphe sur Martine et Patapouf en direct à l’Office. Bien sûr des vidéos retraceront les événements de la vie de Martine. Les personnes qui ont un chien, un teckel qui ressemble le plus à Patapouf, participeront à 15h30 à un défilé à l’intérieur (une trentaine sont d’ores et déjà prévus) Ils seront présentés par Martine et son petit frère.

Des partenaires : Citons Tom & Co, le toilettage Académie situé aux Arcades et le toilettage « Poils aux pattes » qui offriront des cadeaux pour récompenser les « Patapouf » et des cadeaux plus importants pour les 3 lauréats désignés par un jury composé des anciennes Martine, lequel aura comme tâche de désigner le Patapouf le plus ressemblant.

DSC_5196 copie.jpg

DSC_5197 copie.jpg

La remise des prix et cadeaux devrait avoir lieu vers 16h30.

En outre, un concours permettra aux personnes qui viendront assister à cette activité (bon à glisser dans l’urne) de gagner des livres « Martine visite Tournai »

Possibilité sera donnée également de se faire photographier dans un décor Martine avec développement de la photo directement à l’Office du Tourisme.

Sur la Place Paul-Emile Janson, un carrousel déridera les petits et un stand de sucreries sera à leur disposition.

Après le 24 mars, des visites sur le thème de Martine seront organisées par les guides pendant les vacances de Pâques, les inscriptions se faisant à l’Office les 4 et 11 avril à 15h

 

Avec Pierre Callens, président de « Tourisme et Culture » et professeur à la Haute Ecole, il y aura un circuit en ville, non seulement ce jour-là mais aussi pour tous les jours qui suivront avec les élèves de son école et perdurer :  un circuit-rallye a été mis au point en un carnet avec, à chaque fois, des énigmes que les enfants accompagnés de leurs parents tenteront de résoudre. Ensuite, ils reviendront à l’Office du Tourisme avec leur carnet rempli recevoir un petit cadeau.

« Les étudiants aiment faire des projets avec des partenaires réels. Ils ont, entre autres,  imaginé un rallye découvertes de 45 minutes pour faire visiter de façon originale l’hyper-centre de Tournai . Il doit se faire au minimum avec un adulte et un enfant qui doivent réaliser 8 petites activités-découvertes comme, par exemple un selfie à la statue de Martine et Patapouf (photo à faire imprimer à l’Office). D’autres animations seront réalisées par les élèves à l’Office durant ce 24 mars.

 

Ils ont assisté à la conférence de presse

DSC_5186 copie.jpg

DSC_5187 copie.jpg

DSC_5203 copie.jpg

DSC_5211 copie.jpg

 

Bref, une telle inauguration attirera, soyons-en certains, énormément de monde qui retrouveront, en même temps que leur prime jeunesse, le bonheur de la faire partager à leurs enfants et petits-enfants.

Écrire un commentaire

Optionnel