Une première dans la WAPI : un salon pour personnes souffrant d’un handicap

C'est après-demain dès 12h à la Halle aux Draps

 

Si, jadis, les parents d’enfants handicapés les cachaient en leur domicile, considérant cette malformation, qu’elle soit physique ou intellectuelle, comme une honte. Depuis, des associations se sont formées afin de rendre à ces enfants une vie relevant de la normalité de vie. Il s’est avéré que la méconnaissance de leur existence  ou la difficulté administrative qui consistait à ne pas savoir à quelle personne s’adresser les empêchaient de se manifester. Chose compréhensible car chaque organisme caritatif possède des objectifs souvent différents.

Ces difficultés ont poussé nombre d’entre elles à se réunir dans un même endroit afin de pouvoir offrir un panel complet de renseignements.

Ludivine 13.jpg

Ce salon d’information est à mettre à l’initiative de Ludivine Dedonder, échevine, entre autres de la personne handicapée en partenariat avec Infor Jeunes et Dorothée De Rodder. Le mercredi 21 mars 2018, se déroulera le salon intitulé « Transition vers la vie active » qui, comme l’indique l’affiche ci-dessous, est un salon d’informations pour les jeunes porteurs de handicap. Il se déroulera de 12 à 18h sachant qu’il comporte deux parties, à savoir : de 10 à 12h réservée aux écoles d’enseignement spécialisé et, de 12 à 18h, pour tout public.

 Le but de ce salon est donc de faciliter le passage de  la vie scolaire à la vie adulte. Il est destiné aux jeunes porteurs d’un handicap mais également à leur famille.

En tant qu’échevine de la personne handicapée, Ludivine est très fréquemment confrontée à des familles qui viennent la voir et l’interpellent pour lui demander des conseils parce qu’ils ignorent la plupart du temps quelles démarches elles doivent entreprendre, à tout niveau d’ailleurs. En outre, lorsque les enfants grandissent, les questions se posent sur le « quid » de leur avenir, que ce soit au niveau d’entreprendre une formation pour ceux qui en ont la possibilité, la recherche d’un boulot, d’un hébergement, des loisirs… comme tout le monde.

 Image (256) copie.jpg

Ce salon est une première et n’existe pas en tant que tel dans la WAPI. Il permettra d’offrir en un même lieu l’accès à différents services pour les familles et  pour les jeunes. Pour réaliser un tel salon, une collaboration avec d’autres organismes s’avérait indispensable, tels que, comme nous l’annoncions plus faut « Infor jeunes », laquelle, tout en possédant déjà cette structure a amplifié son œuvre par « Infor Action »

Le salon qui se tiendra à la Halle aux Draps sera bien achalandé puisque les organisateurs comptent sur 35 exposants qui seront à même de traiter de la santé et du bien-être, de l’accompagnement, de l’accueil et de l’hébergement, des études et de l’orientation ainsi que de l’emploi et formation. Comme on peut le voir, ce salon mettra à la disposition des personnes handicapées tout ce qu’elles auraient eu des difficultés à trouver, ne sachant pas toujours où s’adresser.

 

INFOR JEUNES augmente son action par le secteur INFOR ACTIONS , une transition 16-25

Ce matin, « Infor Actions », dont voici quelques extraits, a été présenté à la presse par Bernard Antoin,  Lise et le président Jawad Lawrizy.

 

DSC_5000 copie.jpg

…Depuis plusieurs années, Infor Actions accompagne les jeunes porteurs d’un handicap lors de leur passage de la vie scolaire à la vie adulte. « Ce salon devrait permettre aux jeunes, aux familles et aux professionnels de se rencontrer. Notre souhait est de donner à chacun la possibilité de trouver des réponses à ses questions, mettre en relation les jeunes, leurs familles et leur entourage sur l’avenir et de préparer leur projet de vie dans de bonnes conditions. Le salon sera gratuit et accessible à tous ».

C’est en 2010 que le centre Infor Jeunes a répondu à un appel à projet lancé par l’AVIC (Agence pour une vie de qualité) : c’est le « projet de transition 16/25. » Il résulte des observations de plusieurs acteurs du terrain selon lesquels, la disparition du réseau social de la personne handicapée et une entrée dans une longue période d’inactivité mène à une perte des acquis.

Maintenant, chaque jeune bénéficie d’un suivi individuel pour lequel une assistante sociale l’accompagne afin de l’aider à concrétiser un projet de vie.

« Infor Jeunes est spécialisé dans l’information jeunesse. Avec le projet Infor  « nous pouvons venir dans les écoles d’enseignement spécialisé afin de réaliser des animations adaptées au public. Exemples : animation sur la rédaction d’un CV, apprentissage d’une lettre de motivation, animation centrée sur les réseaux sociaux et du permis de conduire mais aussi sur une animation centrée sur les droits et les devoirs des jeunes ».

Bref, un partenariat avec la Ville s’avérait nécessaire pour mener à bien ce projet qui devrait normalement devenir récurrent. Chacun l’espère.

 

Commentaires

  • serait-il possible d'y participer (je suis un PMR de 55ans AVC hemoragique droit)

  • serait-il possible d'y participer (je suis un PMR de 55ans AVC hemoragique droit)

  • C'est avec plaisir que je réponds à votre question: vous devez vous adresser à l'échevine Ludivine Dedonder. Tél. 069/33.23.77 - E-mail: ludivine.dedonder@tournai.be

Les commentaires sont fermés.