HYDRATEZ-VOUS

deshydration-infographie-signes-à-reperer2.jpg

 Voici 5 signes qui montrent que vous êtes déjà déshydraté(e) : 

comment-savoir-si-on-est-deshydrate.jpg

1. Une mauvaise haleine C'est un des premiers signes visibles de déshydratation...ou plutôt, reconnaissables à l'odeur. La salive a des propriétés antibactériennes, mais la déshydratation en diminue la production.  Si vous ne produisez pas suffisamment de salive, il y aura une prolifération de bactéries dans la bouche. La conséquence immédiate est une haleine horrible. Et ça, c'est un signe qui ne trompe pas.

2. Une peau sèche Beaucoup de gens pensent qu'il faut avoir beaucoup transpiré pour être déshydraté. Mais en fait ce n'est pas forcément le cas. En effet, quand on est déshydraté, on peut très bien avoir la peau sèche et donc ne pas transpirer. Et pourtant, c'est bien un signe que l'on ne boit pas assez ! De la même manière, on pourrait penser que la déshydratation ne touche que ceux qui habitent dans des régions chaudes. Faux ! Les symptômes sont peut-être moins visibles ou plus longs à se développer mais il est totalement possible d'être déshydrater dans des zones tempérées. Sachez aussi que par grand froid, on se déshydrate tout autant.

3. Des crampes musculaires Plus on est déshydraté, plus on risque d'avoir des crampes musculaires. Pourquoi ? Car c'est l'effet de la chaleur sur les muscles. Si vous manquez d'eau, vous ne pouvez pas faire baisser la température de vos muscles. Résultat, vous augmentez les risques de courbatures et de crampes.

4. Des fringales inhabituelles En cas de déshydratation, des fringales peuvent survenir notamment à l'égard d'aliments sucrés. En effet, lorsque l'on est déshydraté, des organes comme le foie souffrent en premier car ils utilisent beaucoup d'eau pour libérer le glycogène nécessaire au bon fonctionnement des muscles et du corps. Pour produire du glycogène, le foie puise dans les réserves de sucre. S'il n'en trouve pas, il demande alors au cerveau de produire une sensation de fringale pour en ingurgiter le plus vite possible. Alors si avez des fringales inhabituelles, choisissez plutôt une collation à forte teneur en eau comme des fruits et légumes. Ils vous aideront à rester bien hydraté. Certains fruits et légumes sont composés de 90% d'eau, comme le cantaloup, les fraises, la pastèque, le concombre, le céleri, la laitue, les courgettes, les tomates et les poivrons. Le yaourt peut aussi être une bonne alternative.

5. Des maux de tête Le cerveau est à l'intérieur d'une sorte de poche liquide qui l'empêche de se heurter au crâne qui l'entoure. Si ce fluide diminue à cause d'une déshydratation, le cerveau peut toucher les parties dures du crâne, causant des maux de tête. Sachez que certaines boissons peuvent entraîner la déshydratation comme les boissons alcoolisées, les boissons énergisantes et même la caféine qui a un léger effet diurétique. Comment vérifier si vous êtes déshydraté ?  Vous avez repéré un ou plusieurs de ces symptômes ?

Mais vous n'êtes pas sûr qu'ils soient liés à la déshydratation ?

Voici 2 vérifications simples à effectuer pour en avoir le coeur net :

- Faites ce test sur la peau. Pincez votre peau sur le dos de la main avec 2 doigts. Tirez la peau de 0,5 à 1 cm de hauteur et relâchez-la. La peau devrait revenir à sa position normale en moins de quelques secondes. Si elle tarde à revenir ou si des plis restent marqués, cela veut dire que vous êtes probablement déshydraté.

- Vérifiez votre urine. Si vous êtes bien hydraté, l'urine est claire et légèrement jaune. Un jaune intense, un jaune trouble ou orangé sont des couleurs suspectes. Quand vous êtes déshydraté à 3%, l'urine devient jaune, à 5%, l'urine passe à un jaune trouble. Lorsque la déshydratation est à + de 5%, on observe une couleur orangée. 

 7 astuces simples pour rester bien hydraté

- Gardez votre bouteille d'eau à portée de main. Si votre bouteille est juste à côté de vous, vous allez boire sans vous en rendre compte. Et pour savoir si avez bu assez, utilisez cette astuce.

- Buvez de l'eau aromatisée. Si vous n'aimez pas l'eau du robinet, agrémentez-la de rondelles de citron, de feuilles de menthe, d'un peu de jus de fruits ou de morceaux de fruits frais ou congelés. Buvez du thé. Préparez-vous du thé aromatisé non sucré, que vous pourrez boire chaud, frais ou glacé. Une bonne tasse de menthe poivrée chaude ou de thé à la camomille, cela aide à rester hydraté tout au long de la journée en variant les goûts.

- Évitez les en-cas trop secs. Remplacez les chips, les bretzels et les crackers - qui ont une très faible teneur en eau - par des fruits frais ou congelés, des yaourts, des smoothies, des légumes découpés en morceaux (céléri, concombre, tomates...).

- Pensez "veggie". Accompagnez votre plat avec une moitié d'assiette de légumes ou de fruits. Toutes ces portions de légumes et de fruits fournissent l'eau et les vitamines nécessaires, ainsi que les fibres et les minéraux. Optez pour des boissons à température ambiante. Évitez les liquides avec des températures trop chaudes ou trop froides. En effet, lorsque l'eau glacée entre dans l'estomac, elle l'oblige à fonctionner 2 fois plus pour la réchauffer.

Commentaires

  • Bonjour Monsieur Deplechin,

    Intéressant votre article sur la déshydratation.

    Mais citez vos sources !

    Cordialement

  • Un journaliste n'est pas tenu de citer ses sources. Bonne journée.

Les commentaires sont fermés.