2016-05-11-FONTENOY - PLUS DE 30 PERSONNES AU MONUMENT FRANCAIS

VEZON :  271e ANNIVERSAIRE DE LA BATAILLE DE FONTENOY AU MONUMENT FRANCAIS

Ce mercredi 11 mai, l’association historique Le Tricorne a commémoré  à 17h au monument français de Vezon  le 271e anniversaire du siège de Tournai et de la bataille de Fontenoy. Depuis 1998, à l’initiative de M. A. Tripnaux et de M. Jean Minot,  alors consul honoraire de France à Tournai, une cérémonie est ainsi organisée annuellement en mai au monument français de Vezon, érigé en 1968.

Un parterre de personnalités

Placée sous le signe du respect et de l’union entre les peuples, cette commémoration fut rehaussée par la présence de M. Eamonn Mac Aodha, Ambassadeur d’Irlande,  ainsi que par celles de M. Bernard Fontaine, nouveau consul honoraire de France, des consuls émérites M. Bodson, R. Lemaire et J. Minot. La ville d’Antoing était représentée par Me Colette Bocage, échevine, et Tournai  par M. Armand Boite, échevin. Les porte-drapeaux des associations patriotiques de la FNACA, du Relai de la mémoire, de l’AWAC et de l’association du Val du Rieu de Barges avaient également répondu à l’appel.

De Tournai  à  Malplaquet…en passant par Lille

Souhaitant créer des liens amicaux entre Tournai et le site de la bataille de Malplaquet (près de Bavay) où se livra en 1709 la plus sanglante bataille du dix-huitième siècle, M. Jean-Pol Legrand, maire de Taisnière-sur Hon et deux conseillers adjoints, avaient tenu à assister à cette commémoration. M. Claude Dervaux, vice-président du musée des Canonniers de Lille et M. C. Deligne, conservateur du musée d’armes, s’étaient également associés à cette cérémonie qui rendit hommage aux victimes de la bataille de Fontenoy et à deux personnalités disparues du Tricorne, M. Freddy Hubaut et M. John Byrne. Au cours de la commémoration, l’ouvrage « Tournai, Fontenoy , 1745, un siège, une bataille », écrit par M. A. Tripnaux et M. C. Deligne, et édité par la ville de Tournai,  fut offert à l’ambassadeur d’Irlande ; pour sa part, M. Laurent Dorchy, auteur d’une maquette de la bataille et d’un diaporama français-anglais sur l’illustre combat, remit également à l’ambassadeur irlandais un guide explicatif et une clé USB de son diaporama. Depuis plusieurs années, cet ardent  Vezonien s’est donné pour mission de mieux faire connaitre aux élèves de 5e et 6e années la bataille de Fontenoy.  

Des associations jumelles : « le Tricorne » et « Fontenoy 1745 »

Signalons  à ce propos qu’il existe deux associations historiques de notre région s’intéressant de près à la bataille de Fontenoy, dont « Le Tricorne », de Tournai, et « Fontenoy 1745 », d’Antoing.  « Même si nous nous intéressons au même sujet, précise M. Alain Tripnaux , il n’y  a  aucune polémique particulière entre les associations « Le Tricorne » et « Fontenoy » 1745; toutes deux ont d’ailleurs harmonieusement œuvré en commun au succès des commémorations de Fontenoy et de Vezon lors du 270e anniversaire du siège en mai 2015. Ces deux associations contribuent chacune depuis des années à promouvoir l’histoire et le patrimoine immatériel de notre région ; leur existence propre est ici loin d’être une source stérile de tensions mais au contraire, elle est une source de dynamisme réciproque. Que serait le souvenir du siège de Tournai et de la bataille de Fontenoy si ces deux associations n’avaient pas développé de multiples actions tout azimut (commémorations, expositions, livres,…) en vue de mieux les faire connaître ?

 « Il y a plus en deux qu’en un », aurait pu ainsi conclure  M. de la Palisse. »

 Fontenoy 3 hommes.jpg

  1. Une délégation de Taisnière-Sur Hon (Malplaquet), menée par M. J-P Legrand, maire de la petite commune du Bavaisis, était spécialement venue à Vezon ,

 

Fontenoy Alain Tripnaux.jpg

    2.Vue des personnalités, dont M. Eamonn Mac Aodha, ambassadeur d'Irlande, auprès du monument de Vezon

 

Fontenoy don.jpg

  1. Remise de l'ouvrage "Tournai-Fontenoy, 1745, un siège, une bataille" à l'ambassadeur par M C. Deligne conservateur du musée d'armes

 Fontenoy Brabançonne.jpg

  1. Après le dépôt des gerbes, la minute de silence fut suivie des hymnes nationaux français, irlandais et belge

Les commentaires sont fermés.