2014-04-10-PECQ - SOLIDARIS LANCE SES CONSEILS

 2014-04-10- PECQ - PROJET PILOTE POUR LA SANTE

 

2014-04-10- PECQ - SOLIDARIS LE BUS.jpg 006.jpg

 

Ce jeudi 10 avril, jour de marché, Solidaris de Wallonie picarde avait choisi Pecq pour débuter son périple « C’est la toute première fois que nous nous déplaçons, explique Mme Liégeois. L’initiative est partie de la mutualité avec son secteur associatif, soit avec les asbl qui travaillent au sein de la mutualité pour être à proximité des personnes en pouvant les rencontrer en direct, répondre à leurs questions, leur donner des explications… »

2014-04-10- PECQ - SOLIDARIS LE BUS.jpg 005.jpg

Aujourd’hui, il s’agissait d’informer les gens sur les remboursements qu’opère la mutuelle sur le prix des médicaments en donnant, sous forme de petit carnet 10 conseils malins, à savoir : se procurer les médicaments les moins chers (à trouver sur le site www.medicamentsmoinschers.be) que sont les génériques, s’inscrire dans un dossier médical global pour toute la famille, lequel coûte 29,98 € totalement remboursés par la mutuelle, demander un conditionnement adapté à ses besoins (grande ou petite boîte, demander au médecin une prescription avec le nom de la molécule qui vous assure d’avoir des médicaments moins chers, suivre les recommandations du médecin, faire attention aux interactions en suivant les indications du médecin, employer un pilulier si vous prenez plus d’un médicament par jour, acheter une grande boîte si vous souffrez d’une maladie chronique : le pharmacien peut vous donner un bon de délivrance différée à acheter plus tard, sinon, l’ordonnance n’est valable que 3 mois, mettre un rappel dans son GSM à l’heure de la prise journalière de la pilule,  (Note : la contraception est remboursée jusque 40 € l’an), se méfier des médicaments vendus sur internet qui peuvent éventuellement être toxiques et dangereux.

2014-04-10- PECQ - SOLIDARIS LE BUS.jpg 009.jpg

Trois personnes étaient à la disposition du public, à savoir Maria Liégeois, responsable, Samuel Veraeghe, conseiller mutuelliste et Eric Dutillieux. Aurélien Pierre, échevin qui était présent expliqua que la venue du bus  Solidaris à Pecq était le résultat d’une discussion amenant le fait avéré qu’une telle venue était tout ce que la mutuelle pouvait apporter dans une commune rurale. Et de mettre en exergue le fait que les habitants, qu’ils soient Pecquois ou non, qu’ils appartiennent à Solidaris ou non, pourront procéder au dépistage du diabète.

On ne peut que déplorer le peu de personnes qui se sont présentées à l’intérieur du bus ce jeudi. Une seconde invitation sur le même sujet est fixée au 24 avril.

Les commentaires sont fermés.